Accueil > Rêve éveillé > Définition d’un rêve éveillé

Définition d’un rêve éveillé

Le rêve éveillé est un outil, à utiliser ponctuellement ou à chaque séance, en fonction des besoins et attentes du patient.

Accéder à l’inconscient

Une thérapie repose sur trois axes :
- la décharge, en libérant la parole,
- le dévoilement, d’une personnalité profonde souvent en partie dissimulée,
- la création d’un espace contenant.

Ce qui nous dépasse nous angoisse. Ce que l’on ne peut comprendre et parfois même exprimer est source de mal-être. Ce sont toutes ces pensées et expériences, ces douleurs et angoisses, que le psychologue doit percevoir et comprendre dans le but de les contenir. C’est dans cette relation à deux qu’est créé cet espace contenant qui va permettre de transformer les émotions et faire évoluer les conflits intérieurs.

Or avec les rêves, on bénéficie d’un accès direct à ces conflits inconscients. Ils peuvent donc rapidement libérer des tensions, de la nervosité, de l’abattement que l’on ressentait et dévoiler une personnalité par certains points nouvelle (celle que l’entourage accepte en disant : tu a changé ! alors que l’on s’est simplement retrouvé).

Psychothérapie et rêves

Comment nos rêves pourraient-ils nous aider face aux difficultés rencontrées dans la vie quotidienne ?

D’où viennent ces difficultés, quelles en sont leur origine ? Voilà une question à laquelle va parfois répondre nos rêves. Très souvent, ce à quoi on ne trouve pas de solution aujourd’hui nous renvoie à des situations passées, que l’on répète inconsciemment. C’est cette répétition qui va apparaître dans les rêves, au fur et à mesure des séances, permettant d’identifier la cause de notre mal-être présent.

Mais bien plus que les causes à rechercher dans le passé, ce sont les solutions à trouver à l’avenir que le patient doit élaborer avec le soutien de son psychologue.

Or les rêves sont des expériences ! Ils constituent un vécu. Durant les rêves, notre cerveau fonctionne comme durant notre vie éveillé. Les expériences vécues en rêve participent donc à notre construction psychique comme tout autre moment de vie. Ainsi, par le biais de l’imaginaire, ce sont par exemple nos angoisses existentielles qui sont travaillées, nos angoisses destructrices... Cette confrontation dans l’imaginaire, contenue par le thérapeute, permet la libération des tensions internes et une meilleure connaissance de soi.

Quels rêves ?

De quels rêves parlons-nous ?

Des rêves nocturnes : ils constituent une base solide d’analyse de nos conflits inconscients. Une cure d’analyse des rêves nocturnes est particulièrement adaptée lorsque ces productions inconscientes sont nombreuses et interrogent le sujet. Trouver du sens à ces images oniriques demande de comprendre les émotions et pensées qui n’accèdent pas autrement à la conscience. Les rêves participent ainsi à l’élargissement du champ de conscience.

Des rêves éveillés : ils sont présentés plus en détail ci-dessous. Les yeux fermés, il s’agit simplement de se laisser aller à un récit onirique, une histoire, souvent pleine de symboles. Or ces symboles vont permettre de révéler des contenus inconscients, de mettre à jour ce qui s’agitait autrement à l’intérieur du sujet nous sans qu’il y prête attention.

Porter attention à ce que l’on porte en nous, à nos émotions bien évidemment, mais plus largement à tous nos comportements inconscients, est l’objet de toute thérapie.

Présentation de la méthode du rêve éveillé

Difficile de définir ce qui doit être vécu, car encore une fois le rêve éveillé est une expérience.

Le sujet s’allonge (ou peut rester assis s’il le désire), ferme les yeux, et en lui-même va chercher la première image qui se présentera pour la décrire à son thérapeute. Est donc recherché un état de relaxation, mais avec une attention centrée sur ce qui peut advenir. Il ne s’agit donc pas de faire le vide en soi, mais de saisir les images inconscientes qui surgissent, tout en maintenant la conscience éveillé puisque ce qui est vécu doit être dit à voix haute.

Cette aptitude à trouver des images en soi paraît un peu obscure. Et d’où viennent ces images ? Comment les créer ? En réalité, cette création est naturelle. Tout être humain rêve deux heures par nuit environ, aussi chacun est-il capable d’accéder très naturellement à ce mode d’association. Par ailleurs, ma formation à l’hypnose vous facilitera au besoin l’accès à ces images intérieures.

Interprétation

Un analyse doit notamment permettre de répondre à un désir bien humain : comprendre. En conséquence, une interprétation du rêve est recherché juste après celui-ci en fonction :
- des émotions ressenties durant le rêve par le sujet, de ses associations (qu’est-ce que cela lui dit, lui rappelle)...
- de la compréhension du sujet de la symbolique de son rêve.

Cette interprétation suit donc la méthode de Jung qu’il décrit dans son livre de référence L’Homme à la recherche de son âme : "Je divise une page en trois colonnes ; dans celle de gauche j’inscris le rêve en espaçant ses phases successives ; dans celle du milieu viendra le contexte onirique (constitué à l’aide des associations libres) ; dans celle de droite enfin viendront figurer les conclusions que l’on peut tirer de l’ensemble."

Cette recherche de sens est donc basée sur un échange, un dialogue, c’est une construction à deux.

Cependant, face à l’inconscient, comment imaginer tout comprendre ? Cette évidence s’impose souvent, la limitation de la compréhension et son acceptation faisant également partie de la thérapie...

Exemple de rêve éveillé

Je vois un coquillage, une palourde géante, j’entre à l’intérieur car une bulle d’air coincée sous sa coquille me permettrait de respirer, mais en sentant la menace qu’elle se referme sur moi. Pourtant rien n’arrive. Maintenant c’est un crabe qui me conduit. Il entre dans un trou, je le suis, je reste derrière lui, il attend une proie. Je constate qu’il me protège, pourra même me nourrir mais m’empêche de sortir également. Je cherche une solution pour m’enfuir. Finalement je décide de sortir l’air de rien, d’attendre sa réaction, qui ne viendra pas.

Cet extrait de rêve permet d’observer l’enfermement du sujet. Mais surtout, à partir de l’analyse symbolique, une raison semble apparaître : la coquille, le crabe, sont deux symboles qui peuvent traduire la relation à la mère. "il me protège, pourra même me nourrir mais m’empêche de sortir" : la phrase du rêve prend alors éventuellement davantage de sens.

Autres sites de présentation du REL

Une autre présentation du rêve éveillé libre (REL) est proposé sur le site de référence psychologies.com.

Mais surtout, le site de l’EREL (Ecole du Rêve Eveillé Livre), l’école du rêve éveillé, détaille cette méthode utilisée depuis les débuts de la psychanalyse.

Enfin, Georges Romey, qui a créé l’EREL et rédigé ses dictionnaires de la symbolique en s’appuyant sur les milliers de rêves éveillés qu’il avait reçus dans sa pratique, a accordé récemment une interview accessible en suivant ce lien.